top of page

En introduisant quelques dérèglements ou autres aberrations dans des espaces du quotidien, Johan Parent questionne leurs particularités et leurs principes de circulation. Ses différentes interventions créent des mises en abyme successives où l’on peine à retrouver ses repères.

 

Barrer le Seuil se propose une expérience, durant laquelle le visiteur est plongé dans des états intermédiaires paradoxaux. Entre obscurité et lumière, dimension physique et psychique, banalité et étrangeté, immersion et distance, Johan Parent explore le principe de liminalité* qui génère un environnement froid et déshumanisé. En y étant confronté, le visiteur déambule, contourne, s’arrête, parfois se perd, se transformant inévitablement en acteur.
Ainsi, bousculant nos repères habituels, Johan Parent nous invite à vivre l’exposition, libre d’interpréter ces nouvelles perspectives à notre guise.

 

*Un état ou une situation de transition, caractérisé par l’incertitude, l’ambiguïté et la remise en question des normes habituelles.

[Compression]

2021 - Vidéo HD 12, 22 min
Dispositif de présentation variable

Plan et fixe et frontal sur couloir vide de présence humaine. On entend un bruit de machinerie et de tapement. Sur ce rythme sonore répétitif, le mur noir du fond du couloir se met à avancer par à-coup. Lentement mais, surement la paroi monochrome poursuit son parcours.
Elle s’approche inévitablement vers nous, plongeant progressivement l’espace du couloir dans le noir total.

Barrer le seuil - L'Angle - Espace d'Art Contemporain - La Roche sur Foron